La Creuse Agricole 25 juillet 2014 à 08h00 | Par P. Dumont

Une conférence sociale sous haute tension

Les 7 et 8 juillet derniers, la conférence sociale pour l’emploi réunissait les partenaires sociaux dans une ambiance plutôt tendue. Le président de la Chambre Régionale d’agriculture du Limousin, Jean-Philippe Viollet, représentait l’APCA à la table-ronde « Amplifier l’action sur l’emploi en particulier pour les jeunes, les seniors et les personnes en difficulté ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DICOM/Min. Travail/C. Martin et W. Alix/SIPA PRESS

Jean-Philippe Viollet, dans quel climat se sont déroulés les débats ?

J.-P. V : Plusieurs syndicats n’étaient pas présents. La FNSEA et le Medef ont menacé de quitter la salle mais ne l’ont finalement pas fait. L’impression qui se dégageait de cette 3e conférence était que les syndicats étaient en train de « lâcher » le gouvernement… Nous-mêmes, APCA, avons hésité à venir à cause de l’imprécision des débats annoncés. Mais les absents ont toujours tort et nous avons fait le choix de participer. Dans leurs interventions, APCA et FNSEA ont tâché d’être complémentaires.


Quels étaient les points que vous avez abordés ?

J.-P. V : L’APCA souhaitait parler d’apprentissage. C’est un domaine dans lequel les chambres d’agriculture sont investies depuis longtemps. Il y a ne serait-ce que dix ans, lorsque l’on parlait d’apprentissage, on était la risée de tous. L’an passé encore, le gouvernement misait tout sur les contrats d’avenir, de génération, etc. Aujourd’hui, le discours a changé et on veut étendre l’apprentissage y compris dans le service public. Il pourrait donc y avoir des apprentis fonctionnaires ! Plus sérieusement, l’APCA plaide pour la simplification des contrats et pour la diminution des charges, tant pour l’employeur que pour le salarié. Certaines organisations syndicales commencent à aller dans ce sens également.Nous avons également souligné l’absence totale de bon sens de certains dispositifs tels que le compte pénibilité. Les mesures proposées sont purement et simplement inapplicables !

 


[...]


La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 25 juillet 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2086 | mai 2016

Dernier numéro
N° 2086 | mai 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui