La Creuse Agricole 05 juillet 2014 à 08h00 | Par P. Dumont

Le CRIT prend ses marques

Le Comité Régional Installation Transmission s’est réuni pour la première fois le 26 juin au lycée agricole de Naves en présence du préfet et du président de Région. Autour de la table, les différents acteurs de l’installation en agriculture ont débattu des orientations à prendre pour les mois à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © P. Dumont

Ce n’est pas une nouveauté, les exploitants agricoles limousins vieillissent. Ils sont aujourd’hui 45 % à avoir plus de 50 ans contre 37 % en 2000. De quoi rendre cruciale, la question du renouvellement des générations. Pour savoir à quoi s’attendre dans les années qui viennent, la DRAAF Limousin a réalisé des projections à l’horizon 2020 puis 2030. En moyenne, 438 exploitants partiront chaque année à la retraite d’ici quinze ans. En face et même si les installations progressent depuis 2009, elles restent inférieures à ce chiffre. En 2013 par exemple, ce sont 347 nouveaux agriculteurs qui se sont installés. Trois hypothèses ont été formulées pour les années à venir. De la plus optimiste à la plus pessimiste, les prévisions font état d’une chute du nombre d’exploitants de 5 à 12 % d’ici 2030. Bien sûr, ce ne sont là que des estimations que de nombreux facteurs sont susceptibles de modifier.

Un comité régional pour l’installation et la transmission
Pour tenter de remédier à cette baisse, les acteurs de l’installation se mobilisent depuis déjà longtemps. Les assises de l’installation en 2013 ont permis de mettre en place un schéma rénové de la politique d’installation et de transmission au niveau national. Pour cadrer cette nouvelle politique, un Comité national installation transmission (CNIT) piloté par le Ministère et l’Association des régions de France (ARF) a été créé. Il définit le Projet global d’installation (PGI), le rôle et le fonctionnement des Points accueil installation (PAI) et des Centres d’élaboration des plans de professionnalisation personnalisés (CEPPP). En région, le CRIT devra labelliser les PAI et CEPPP, travailler sur la modulation de la Dotation jeunes agriculteurs (DJA) et aura un rôle d’impulsion, de suivi, de coordination de la politique d’installation-transmission régionale.
Jean-Paul Denanot, président de Région, et Michel Jau, Préfet de Région, étaient présents à la première réunion du nouveau comité. Le premier a souligné l’importance de l’installation pour le maintien en vie des territoires ruraux. « Un monde équilibré ne peut s’appuyer que sur les grandes métropoles » a-t-il précisé. Même si la région Limousin installe aujourd’hui plus que la moyenne, des freins demeurent, notamment au niveau du foncier. Pour aider les nouveaux installés, Jean-Paul Denanot a rappelé la création par la Région d’un fonds d’acquisition du foncier et la poursuite du Plan bâtiment d’élevage. Aux remerciements qui lui étaient adressés pour son soutien durant son mandat de président de région et sur sa nouvelle fonction de député européen, Jean-Paul Denanot a répondu « je serai l’interlocuteur de l’agriculture à Bruxelles. Ma porte sera toujours ouverte ». Si, pour le préfet de Région, la maîtrise du foncier dans l’installation est essentielle, il a également évoqué l’importance de la compétence des jeunes exploitants. Sur ce point, il a rappelé le rôle essentiel du syndicalisme dans la formation agricole et citoyenne. Le président de la Chambre régionale, Jean-Philippe Viollet, a insisté sur la nécessité de développer la production. « Nous devons installer des actifs jeunes sur des exploitations viables. L’investissement est la clé, a-t-il ajouté. Aujourd’hui, les chambres accompagnent tous les porteurs de projet. »

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 4 juillet 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2085 | mai 2016

Dernier numéro
N° 2085 | mai 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui