La Creuse Agricole 05 novembre 2014 à 08h00 | Par A.M.

GMS : à quand le chemin du partenariat équitable ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FNSEA

À la veille d’une réunion majeure sur les négociations commerciales, présidée par Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron et Carole Delga, la FNSEA tient à rappeler sa volonté d’un partenariat équitable entre tous les acteurs de l’alimentation des Français. D’ailleurs, le Premier Ministre, Manuel Valls a rappelé, lors de l’inauguration du SIAL, sa volonté de rétablir l’équilibre dans les relations commerciales fournisseurs/distributeurs.
En effet, de lois en décrets, de circulaires en propositions, les gouvernements successifs ne cessent d’essayer de rééquilibrer les relations commerciales dans notre pays, avec le moins que l’on puisse dire, un succès mitigé, pour ne pas parler d’échec.
Aujourd’hui, c’est bien une guerre des prix que se livrent les enseignes. Une guerre mortifère pour toutes les entreprises de la filière, une spirale infernale de destruction de valeur, un risque majeur de déflation dont les conséquences sur l’emploi sont déjà dramatiques.
La grande distribution est puissante dans notre pays et sur la scène internationale. C’est positif mais ça n’autorise pas tout ! Au contraire, cette puissance leur donne une responsabilité supplémentaire y compris et surtout envers des agriculteurs et des entreprises souvent étranglés. Nous attendons donc que le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, fasse appliquer la loi Hamon, toute la loi Hamon, et qu’il comprenne que le contrôle et les sanctions sont indispensables pour rééquilibrer et mettre fin aux pratiques abusives, consistant à extorquer toujours plus de rabais et de concessions aux fournisseurs.
Le chantage à l’emploi, l’excuse du pouvoir d’achat des français, et des campagnes de pub tonitruantes ne doivent pas cacher la réalité, c’est-à-dire un comportement arrogant et des marges sanctuarisées quand tout le monde se serre la ceinture. Pourquoi ne pas le dire, il faut que chaque maillon de la chaîne puisse être rétribué justement pour son travail. La puissance des uns ne doit pas devenir la faiblesse injuste des autres. Dans cet esprit, nous sommes particulièrement vigilants et inquiets face aux regroupements récents des « achats » de certaines enseignes.
Tout ne se joue pas jeudi, mais la FNSEA espère une nouvelle étape, que le Premier Ministre appelle de ses voeux un retour aux équilibres et au respect de l’ensemble des parties prenantes aux négociations commerciales. Il y a tant à faire ensemble, à construire plutôt qu’à détruire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2111 | décembre 2016

Dernier numéro
N° 2111 | décembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui