La Creuse Agricole 25 novembre 2014 à 08h00 | Par A.M.

Les producteurs de lait de montagne prennent leurs marques

L'Association des producteurs de lait de montagne a tenu son assemblée générale le 7 novembre dernier. L'occasion de faire le point sur le développement de la marque de producteur Mont Lait.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © APLM

Sous l'égide de leur président, Dominique Barrau, producteur en Aveyron, les producteurs de lait de l'Association des producteurs de lait de montagne (APLM) s'étaient donné rendez-vous à Égletons, avec à l'ordre du jour le bilan de l'association, le point sur la marque Mont Lait.
Voilà maintenant quatre ans que l'association a vu le jour. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son activité a été bien chargée : après la mise en place de la structure, la création de la marque Mont Lait, les producteurs ont rencontré fin 2012 les GMS du Massif central pour la distribution. En 2013, le premier contrat de licence avec Terra Lacta a été signé, puis ce fut le tour du contrat cadre pour la référence Mont Lait avec le Galec et Carrefour. Mi-mai, les briques étaient disponibles en rayon, et une première animation était réalisée par les producteurs de l'APLM au Carrefour d'Issoire (63). Fin 2013, Mont Lait a pris ses marques. Trois cents mille litres ont été vendus, soixante-cinq journées d'animation ont été mises en place dans une trentaine de magasins du grand Massif central et la vente directe à l'usine de Theix a démarré. Les producteurs ont répondu présents sur les événements départementaux et plus d'un quart des exploitations adhérentes à l'APLM ont participé au moins une fois à une opération.
2014 confirme les bons débuts de Mont Lait avec le doublement de la quantité vendue entre le premier et le troisième trimestre. À Theix, il se vend en moyenne près de mille litres par semaine. Mont Lait est référencé chez E.Leclerc, Intermarché, Carrefour et Système U (voir les points de distribution en Creuse sur la carte).
Communication et développement des ventes
Depuis juillet, neuf journées d'animations ont été faites, et on peut noter la présence de la marque sur le Festival de l'élevage de Brive et le Marché nocturne de Guéret. L'impact de ces animations est d'importance : leur mise en place sur les points de vente permet au produit d'être identifié par les consommateurs.
Les actions de communication de cette fin d'année vont porter sur de nouvelles campagnes de publicité sur les lieux de vente pour sortir du Massif central, des spots radio sur zone test (Lozère et Puy-de-Dôme) et la multiplication des animations en magasins. Elles annoncent celles à venir.
En effet, en 2015, l'objectif est de finaliser la prospection des magasins de la zone, renforcer les ventes dans les magasins clients, diversifier le plan de communication où le producteur reste au centre, et d'entrer dans un nouveau bassin de consommation (type Languedoc-Roussillon ou Rhône-Alpes).
À noter que les objectifs ayant été atteints voire dépassés, tous les producteurs vont avoir un retour à partir de début 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2086 | mai 2016

Dernier numéro
N° 2086 | mai 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui