La Creuse Agricole 21 avril 2012 à 08h00 | Par Sophie Giraud

Viande bovine - La rumeur à l’épreuve des faits

Les éleveurs du berceau des races à viande affichent leur optimisme. La conjoncture reste favorable contrairement aux « on-dit » disséminées, ici et là.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Patrick Bénézit est revenu sur la stratégie de la FNB.
Patrick Bénézit est revenu sur la stratégie de la FNB. - © La Creuse agricole et rurale

« La baisse des prix que voudraient appliquer certains opérateurs est injustifiée dans la mesure où les stocks sont faibles ». La démonstration a le mérite d’être claire. Devant ses troupes du berceau des races à viande, le chef de file, Patrick Bénézit a démontré, la semaine dernière, chiffres à l’appui, que les velléités de casser la dynamique haussière des prix s’apparentait davantage à la logique de l’intox qu’à celle de la réalité.
Les stocks en femelle n’ont jamais été aussi en retrait. ‑142 000 têtes par rapport à l’an dernier en femelles races à viande de plus de 36 mois, ‑44 000 têtes en femelles de 24 à 36 mois, En bovins mâles, la tendance est la même avec ‑4 à ‑7 % de bovins présents sur les exploitations. L’export des broutards a progressé de 6 % en 2011, avec une forte accélération en direction des pays tiers. Alors effectivement, les inquiétudes liées au virus de Schmallenberg ont quelque peu ralenti la dynamique engagée vers l’Algérie, la Tunisie et la Turquie. Mais pas de quoi enrayer des relations commerciales dont l’assise certes récente devrait pourtant s’inscrire dans la durée. « Les prix mondiaux sont au plus hauts. Depuis 2010, l’Europe est de nouveau exportatrice de viande bovine », explique Baptiste Buczinski, chargé de mission à la Fédération nationale bovine.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 20 avril 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2112 | décembre 2016

Dernier numéro
N° 2112 | décembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui