La Creuse Agricole 22 juin 2012 à 13h17 | Par P. Dumont

Vergers - «Aucun arboriculteur ne doit rester sur le bord de la route»

Presque deux mois jours pour jour après la nuit de gel qui a précipité les producteurs de pommes dans la tourmente, Jérôme Despey, secrétaire général adjoint de la FNSEA est venu constater l’ampleur des dégâts en Haute-Vienne à la demande des FDSEA locales. De nombreux arboriculteurs avaient fait le déplacement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © La Creuse agricole et rurale Entouré par les présidents des FDSEA des départements touchés, J. Despey a entendu les explications et demande des arboriculteurs. © La Creuse agricole et rurale Conduit par Patrice Blanchet, Jérôme Despey a constaté les dégâts causés par le gel sur le verger. © La Creuse agricole et rurale

C’est à Coussac-Bonneval, sur le verger de Patrice Blanchet que Jérôme Despey est venu rencontrer les pomiculteurs sinistrés suite au gel d’avril. CRAL, JA, Crédit Agricole, MSA, l’ensemble des organisations professionnelles agricoles était présent. Conduit par l’arboriculteur et les présidents des FDSEA de Haute-Vienne, Corrèze, Creuse et Dordogne sur le verger, Jérôme Despey a pu se rendre compte de la gravité de la situation.«Le verger est touché à pratiquement 100%, témoigne le secrétaire général adjoint de la FNSEA. Il faut tout mettre en œuvre pour venir en aide à l’arboriculture.»
De l’aide, les pomiculteurs en auront en effet bien besoin et nombreuses sont leurs inquiétudes. À ce jour, la somme nécessaire pour permettre l’entretien et le redémarrage des vergers l’an prochain est estimée à 10000 euros/ha. Or, l’indemnisation attendue au titre des calamités agricoles devrait être inférieure à 5000 euros/ha. D’autre part, les arbres de moins de 4 ans ne sont pas concernés par l’indemnisation.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 22 juin 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2097 | août 2016

Dernier numéro
N° 2097 | août 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui