La Creuse Agricole 20 septembre 2015 à 08h00 | Par HC

Un festival les pieds dans l’eau

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © HC

C’était un Festival, on pouvait y croiser plein de stars et on avait les pieds dans l’eau, mais ce n’était ni à Cannes ni à Deauville mais bien à La Souterraine que se tenait la quatrième édition du Festival des Limousines ce samedi 12 septembre. Ce concours interdépartemental organisé par Jeunes Agriculteurs Creuse et le Syndicat des éleveurs Limousins creusois est devenu en peu de temps une véritable institution. Les 150 meilleurs éléments de la race bovine Limousine des départements de Creuse, Haute-Vienne, Corrèze et Indre étaient présents. On pouvait également assister à un concours d’ovins Charollais. Toujours du côté des ovins, on pouvait voir en présentation des Limousins, Texel, Suffolk, Rouge de l’Ouest, etc. 70 ovins étaient ainsi présents sur le site.
Le succès de la manifestation, bien que légèrement altéré dans la matinée par la pluie, ne s’est pas démenti, le grand public pouvant profiter de sa visite du Carrefour des associations pour venir déguster la viande de bœuf et d’agneau et admirer les animaux de qualité présentés sur les deux rings au centre de l’enceinte.
De nombreuses organisations agricoles et les partenaires ont profité de l’occasion pour présenter leurs services : Chambre d’agriculture, coopératives, concessionnaires, Service de remplacement, groupement d’employeurs ou assureurs occupaient des stands à proximité.
Dans les allées, les discussions allaient bon train et les sujets ne manquaient pas, les annonces gouvernementales sur le plan d’aide à l’élevage, la sécheresse, et la nouvelle d’un cas de FCO dans le département de l’Allier tout proche étaient sur toutes lèvres (cf page 5). Le président de Jeunes Agriculteurs de Creuse, Jean-Marie Colon, n’a pas manqué de souligner son inquiétude autour de l’installation : «La situation des agriculteurs se dégrade, nous croulons sous les différents formulaires pendant que l’État se désengage. Avec la loi NOTRe (réforme territoriale, ndlr), le Conseil Départemental perd la compétence qui permettait aux jeunes d’avoir un chèque installation. L’agriculture est une économie importante pour le département, comme le prouvent les animaux d’excellence exposés aujourd’hui, les politiques menées actuellement sont en train de tuer notre économie.»
Cependant l’esprit était bien à la fête et à la promotion de la race Limousine, et c’est avec le sourire que le concours, de haute volée, s’est déroulé.
Désormais le prochain grand rendez-vous pour la race Limousine sera le Sommet de l’élevage, avec cette année le concours national de la race, où l’on retrouvera plusieurs des animaux présentés à la Souterraine ce week-end.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2094 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2094 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui