La Creuse Agricole 06 mai 2016 à 08h00 | Par HC

Un délai pour les déclarations PAC

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ce samedi 30 avril, le préfet Philippe Chopin a rendu visite aux agents de la DDT (titulaires et vacataires) volontaires pour travailler le samedi.
Ce samedi 30 avril, le préfet Philippe Chopin a rendu visite aux agents de la DDT (titulaires et vacataires) volontaires pour travailler le samedi. - © HC

Ce vendredi 29 avril, le ministère de l’Agriculture a indiqué avoir négocié avec Bruxelles un délai pour les déclarations PAC. La date butoir pour le dépôt des déclarations passe donc du 17 mai au 15 juin 2016. Ceci permettra aux agriculteurs de « finaliser leurs déclarations dans les meilleures conditions possibles ».
Pour rappel, cette année, pour la première fois, aucun dossier papier n’est envoyé ni accepté. La totalité des déclarations doit passer par le système Télépac (www.telepac.agriculture.gouv.fr). De plus, la vérification des SNA (Surfaces non agricoles) prend énormément de temps. Les différents services agricoles se sont donc fortement mobilisés en Creuse. Ainsi, à la DDT, des agents, conscients du volume de travail, se sont portés volontaires pour travailler le samedi afin que tous les agriculteurs puissent être assistés dans leurs démarches. La nouvelle du report d’un mois vient les soulager. « Ce samedi 30 avril est probablement le seul que nous allons travailler finalement, explique M. Brou, responsable du service agriculture à la DDT de la Creuse. Grâce au report, nous allons pouvoir recontacter les gens qui ont déjà pris rendez-vous pour les samedis suivants et décaler leurs rendez-vous en semaine. »

Les dossiers papiers préoccupants
Le préfet Philippe Chopin insiste quant à lui sur un point : 700 dossiers n’ont jamais été télédéclarés les années précédentes, seulement la moitié a été réalisée cette année. L’ensemble de ces agriculteurs ont pourtant reçu un courrier du ministère, puis un courrier de la DDT, et des agents de la DDT sont chargés de les recontacter par téléphone. Il s’agit de ne pas laisser tomber des personnes qui peuvent être perdues face un système qu’elle ne connaissent pas. L’inquiétude porte aussi sur les agriculteurs qui attendent le dossier papier pour commencer leur déclaration sur internet. La « grosse enveloppe marron » n’arrivera pas, il ne faut pas l’attendre pour se connecter chez soi ou prendre rendez-vous si l’on a besoin d’aide.
L’administration agricole recommande vivement aux agriculteurs de ne pas perdre de temps pour monter leurs dossiers, que ce soit chez eux ou avec les services agricoles : les SNA prennent du temps, les carnets de rendez-vous peuvent très vite se remplir et le système Télépac a connu des bugs et des engorgements les années précédentes.

La DDT, la FDSEA et la Chambre d’agriculture sont mobilisées pour vous aider à monter vos dossiers. N’hésitez pas à prendre contact avec ces services si vous avez besoin d’aide ou d’un rendez-vous.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2127 | mars 2017

Dernier numéro
N° 2127 | mars 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui