La Creuse Agricole 26 août 2015 à 08h00 | Par P. Dumont

Tech Ovin se déroulera dans un contexte agricole difficile

L’assemblée générale de l’APOSNO du 28 juillet dernier a permis de faire le point sur l’avancement du 9e salon du mouton. Cette nouvelle édition aura lieu dans une période difficile pour l’élevage, marquée notamment par la chute des cours de la viande.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © P. Dumont

À moins d’un mois de sa 9e édition, Tech-Ovin est désormais sur les rails. Et ce n’est pas sans difficultés, puisque comme l’a rappelé Jean-Louis Crassat, trésorier de l’APOSNO « C’est la première fois que l’on boucle le budget aussi tardivement ». Plusieurs financements ont en effet été revus à la baisse ou ont été carrément supprimés cette année. L’heure est donc aux économies. « Heureusement, nous avons de nouveaux partenaires, notamment les régions Aquitaine et Poitou-Charentes », souligne Claude Souchaud. S’agissant des nouveautés, une présentation du Salon à venir a permis d’évoquer ce que les visiteurs pourront découvrir en 2015. À signaler entre autres, le retour de la filière lait, l’arrivée de la filière cuir, la vente de fromages ou encore la réorganisation des circuits de visite du mardi. En effet, la réduction des moyens a conduit les organisateurs à revoir leur copie pour proposer à la place des circuits trop coûteux, un « catalogue » de sites à visiter. Fil rouge de l’assemblée générale, la question du budget a également été abordée par la représentante de la DRAAF : « Notre directrice Anne-Marie Boulengier s’est mobilisée pour obtenir des crédits dans un contexte où les moyens sont contraints, a expliqué Sylvie Chauvet. Il est urgent de réfléchir à l’avenir et que fin 2015, l’avenir de Tech-Ovin soit clair. Il n’est pas question de se retrouver dans la même situation pour l’édition 2017. » Une constatation partagée par le président du salon. « Le temps que l’on passe à trouver des financements serait mieux employé à développer Tech Ovin. Il faudra bien à une moment donné aborder la question de l’avenir de Tech-Ovin à Bellac », reconnaît Claude Souchaud.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2112 | décembre 2016

Dernier numéro
N° 2112 | décembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui