La Creuse Agricole 01 juillet 2015 à 08h00 | Par A.M.

Station nationale de Lanaud : Vente de la 5e série : une fin de campagne positive

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jarry à Jean-Philippe Brossillon, top price de la vente RJ.
Jarry à Jean-Philippe Brossillon, top price de la vente RJ. - © Station nationale de Lanaud

Tout comme la série précédente vendue en avril, cette dernière promotion de la campagne n'était pas très fournie en quantité mais l'était assurément en qualité. 80 veaux étaient proposés à la vente (39 Espoirs, 40 RJ et 1 Évalué) et provenaient de 63 élevages répartis sur toute la France. Le Gaec Chauveau (72) et Maurice Cros (19) ont tous deux 3 veaux qualifiés RJ : belle performance !

75 % de vente pour les Espoirs
40 veaux étaient proposés à la vente le mercredi 17 juin. 30 d'entre eux ont trouvé acquéreur à une moyenne de 3 138 euros de moyenne.
Le top price est pour J168 né au Gaec Leignac (19) et acheté par Guy Rance (63) pour 6 000 euros. Fils de Cobra, origine Uruguay (RR VS), sur Newyork (RJ), ce taureau très complet se caractérise par un très bon bassin et du dos.
Un autre Espoir se valorise à plus de 4 000 euros. Il s'agit de Jumbo à Guy Asfaux (46) qui prend la direction du Gaec du Gui (79) pour 4 100 euros. Ce fils de Carillon (RCV) x Marabout (RR VS) est de type précoce avec de l'arrondi et un bon bassin.
Avec 6 veaux achetés, les éleveurs haut-viennois ont été particulièrement actifs, tout comme ceux de la Vienne (4 veaux). Un taureau part en Grèce.

Les RJ répondent présents à l'appel
Foule des grands jours le jeudi 18 juin pour cette journée spéciale pour le Pôle de Lanaud. Aux nombreux éleveurs venus des 4 coins de la France et de l'étranger, avec notamment une délégation de 50 allemands, on retrouvait de nombreuses personnalités du Limousin.
Dans un contexte toujours très délicat, le bilan est bon avec 95 % des veaux vendus à 4 781 euros de moyenne contre 5 135 euros un an auparavant.
Jarry à Jean-Philippe Brossillon (37) se distingue avec le top price du jour. Ce veau possède un très bon équilibre entre muscle et squelette et un bon quartier arrière. Ses prédispositions morphologiques se retrouvent dans ses index station : DMse (104), DSse (110) et IMOCR (109). À noter également de bons scores génomiques : FN (9), DS (9) et AL (7). C'est un fils de Fantasio (RR VS) x Defenseur (RJ). Il est acheté 10 800 euros par des éleveurs lorrains : l'EARL Grandidier, l'EARL de la Maurelle, l'EARL des 2 Censes et Bernard Harlé.
3 autres veaux se valorisent à plus de 7 500 euros :
- Joris au Gaec Chauveau (72) acheté par les élevages Biren, Wagner et Hilgen au Luxembourg. C'est un taureau volumineux avec de très bonnes largeurs de corps et de bassin,
- Jori à Elise Lajudie (87) acheté par le GIE Cantalim (15). Ce taureau présente beaucoup de volume, un très bon quartier arrière, une cuisse longue et rebondie ainsi que de bons aplombs,
- Jaloux au Gaec Camus Père et Fils (87) qui part chez Raymond Adreit (09). Ce fils de Gregorien (RJ) est long de corps et de bassin et possède un bon volume et de la finesse d'os. À noter qu'il est dans le top 1 % dans les facilités de naissance en génomique (10+).

Bilan de la campagne 2014-2015 à la Station de Lanaud
On l'a déjà souligné, et c'est malheureusement une constante depuis plusieurs campagnes, mais la conjoncture est vraiment très compliquée. Cela impacte notamment les cours des veaux à la Station qui est un des seuls voyants au orange ; tous les autres étant au vert. En terme de veaux mis à la vente, on frôle les 500 unités (497) soit +6 % par rapport à la précédente campagne.
Concernant les Espoirs d'abord, le taux de vente est le plus fort jamais enregistré avec 74,41 % des veaux vendus le jour même. Un des facteurs qui expliquent cela, ce sont les 44 veaux vendus à l'export (contre 31 sur la précédente campagne). La moyenne de vente quant à elle s'établit à 2 906,49 euros soit 4 % de moins qu'il y a un an qui était toutefois le record pour les Espoirs en 30 ans.
Les RJ quant à eux restent sur des chiffres comparables aux précédentes campagnes : 93,42 % de vente à 4 514,57 euros de moyenne contre 94,54 % à 4 503,66 euros de moyenne il y a un an. La moyenne augmente légèrement malgré une baisse du nombre de veaux passant la barre symbolique des 10 000 euros ce qui signifie mécaniquement que les veaux montent plus en moyenne.
Sur les 10 dernières campagnes, il est à constater une nette augmentation du prix (+20 %) et de la moyenne de vente (+12 %) pour les Espoirs. Pour les RJ en revanche, les moyennes de prix et de vente sur la dernière campagne sont très semblables à celles d'il y a 10 ans.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2094 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2094 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui