La Creuse Agricole 11 novembre 2015 à 08h00 | Par Actuagri

Retraite à 75 % du Smic : Combien vous allez toucher ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © V. Rychembusch

Le 7 novembre 2015, sera versée la première tranche de la revalorisation des retraites des chefs d’exploitation à carrière complète à 75 % du Smic. Ce premier versement concernera une période de dix mois à compter de janvier 2015. La revalorisation sera au maximum de 34 euros par mois avec un rappel sur les 9 premiers mois de l’année (maximum de 340 euros pour un chef d’exploitation à carrière complète). À compter de décembre, la revalorisation sera versée mois par mois.
La retraite à 75 % du Smic est une mesure de la réforme des retraites de 2014. Elle permettra aux retraités disposant d’une carrière complète en tant que chef d’exploitation de bénéficier d’une retraite de base et complémentaire au moins égale à 73 % du SMIC net au 1er janvier 2015, 74 % au 1er janvier 2016 et 75 % au 1er janvier 2017.
Plus précisément, sont visés :
- Les retraités AVANT le 1er janvier 1997 justifiant de 32,5 ans d’assurance à titre exclusif ou principal dans le régime de retraite non-salarié agricole dont au moins 17,5 ans accomplis en qualité de chef d’exploitation.
- Les retraités À COMPTER du 1er janvier 1997 justifiant, tous régimes de base confondus, d’une durée d’assurance donnant droit au taux plein et 17,5 ans d’assurance accomplis en qualité de chef d’exploitation à titre exclusif ou principal.

Exemple de calcul pour un chef d’exploitation carrière complète
Exploitant né en 1952, retraité en octobre 2013
164 trimestres de cotisation en tant que chef d’exploitation (carrière complète)
Montant de retraite perçu à ce jour = 786,94 euros dont
- Retraite forfaitaire : 280,26 euros
- Retraite proportionnelle : 246,97 euros
- Revalorisation des retraites agricoles de base pour atteindre 681,88 euros par mois : 154,65 euros
- RCO : 105,06 euros
Ce que représente 73 % du Smic net = 820,92 euros
Calcul du complément de points de RCO pour atteindre 73 % du Smic :
Dans un premier temps, calcul de la revalorisation maximum :
73 % du Smic
-
(Retraite de base minimum du chef d’exploitation à carrière complète + maximum de 3 750 points gratuits de RCO)
x
Nombre de trimestres en tant que chef d’exploitation / nombre de trimestres requis pour une retraite pleine
=
Soit 820,92 - (681,88 + 105,06) x 164 / 164 = 33,98 euros

Dans un second temps, comparaison avec la retraite effectivement perçue :
Retraite forfaitaire + retraite proportionnelle + RCO
+
Revalorisation de la retraite de base
+
Complément maximum de points RCO
=
Soit 280,26 + 246,97 + 105,06 + 154,65 + 33,98 = 820,92 euros.
Si cette somme dépassait 820,92 euros, le complément de 33,98 euros serait écrêté. Ici, ce n’est pas le cas. Le complément différentiel de points RCO sera donc de 33,98 euros par mois (soit 407,76 euros par an).

Exemple de calcul pour un chef d’exploitation, resté chef pendant 18 ans, salarié agricole par ailleurs
Exploitant né en 1952, retraité en octobre 2013
72 trimestres de cotisation en tant que chef d’exploitation (18 ans)
92 trimestres de cotisation en tant que salarié agricole
Carrière complète tous régimes confondus : 72 + 92 = 164 trimestres
Revalorisation perçue en 2015 :
Montant de retraite perçu à ce jour :
Retraite agricole : 319,24 euros dont :
- Retraite forfaitaire : 123,03 euros
- Retraite proportionnelle : 81,32 euros
- Revalorisation des retraites agricoles de base pour atteindre 681,88 euros par mois proratisés en fonction de la carrière de l’assuré : 64,46 euros
- RCO : 50,43 euros
Retraite salariée : 534 euros
Ce que représente 73 % du Smic net = 820,92 euros soit au prorata de la carrière = 360,40 euros
Calcul du complément différentiel de points de RCO pour atteindre 73 % du Smic :
Dans un premier temps, calcul de la revalorisation maximum :
Soit 820,92 - (681,88 + 105,06) x 72 / 164 = 14,91 euros
Dans un second temps, comparaison avec la retraite effectivement perçue :
Soit 123,03 + 81,32 + 50,43 + 64,46 + 14,91 = 334,15 euros
Le complément différentiel de points sera servi entièrement (<360,36 euros).
Le complément différentiel de points atteindra 14,91 euros par mois (soit 178,92 euros par an).
La retraite agricole passera de 319,24 euros par mois à 334,15 euros.

Estimation de la revalorisation à percevoir en 2017 pour cet exploitant :
Compte tenu des hypothèses de revalorisations annuelles de 1,75 % des retraites de base, de 1,8 % de la RCO et de 2 % du SMIC :
Le retraité percevrait un complément supplémentaire de points de RCO de 6,04 euros par mois (soit 72,48 euros par an). La retraite agricole passerait de 352,78 euros par mois à 358,82 euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2102 | septembre 2016

Dernier numéro
N° 2102 | septembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui