La Creuse Agricole 21 janvier 2015 à 08h00 | Par A.M.

Quatuor de médailles en engagement majeur

Mérite agricole 

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AM

C’est dans la petite mairie de Moutier-Rozeille que s’est tenu le 20 décembre dernier, une cérémonie conviviale pour honorer plusieurs personnes pour leurs engagements professionnels et leur dévouement à la cause agricole.
Ainsi, Michel et Jacqueline Mérigot, Jacques Picaud et Arielle Gounaud ont été décorés dans l’Ordre national du mérite agricole.
Devant les membres de leurs familles, des élus du conseil municipal et des représentants du monde agricole, le président de la chambre agriculture Jean-Philippe Viollet accompagné du maire de Moutier-Rozeille, Jean-Paul Burjade, et du conseiller général de Felletin, Yves Chamfreau, a relaté les parcours professionnels des quatre récipiendaires. Si chacun d’entre eux s’est fortement impliqué dans leurs métiers et leurs organisations professionnelles agricoles, Jean-Philippe Viollet n’a pas manqué de rappeler que « les engagements des uns font souvent avancer les autres… ».
Mais au-delà de leur passion du métier, Michel Mérigot connaît bien les rouages des organisations professionnelles agricoles où il œuvre depuis de nombreuses années. Installé en 1988, il s’est très vite impliqué dans ce microcosme en étant délégué cantonal de la SAFER et de la FDSEA avant d’accéder au bureau du syndicat agricole. Il est par ailleurs délégué de la MSA, membre du GDA, président de l’ACCA et délégué du GDS. Siégeant également au tribunal paritaire des baux ruraux, Michel Mérigot fut aussi conseiller municipal.
Pour son épouse Jacqueline, présente sur l’exploitation agricole au côté de ses deux enfants, Anne-Marie et Vincent, ils forment un Gaec qui compte 220 ha et 150 vaches allaitantes Charolaises avec un atelier d’engraissement de taurillons et une centaine de brebis pour la production d’agneaux du Baronnet.
Arielle Gounaud rejoint l’exploitation familiale en 1985 et s’installe avec son père. L’exploitation ne cesse de développer au fil du temps pour se transformer en Gaec avec son fils en 2008 sur 120 ha avec 95 vaches allaitantes.
Quant à Jacques Picaud, il reprend l’exploitation familiale en 1991 à la suite de son père. Tout en développant l’exploitation agricole qu’il partage avec son fils en Gaec depuis 2011 sur 145 ha et 125 vaches limousines, il s’investit dans les organisations dès 1990 en qualité d’administrateur puis président de la caisse de Felletin du Crédit Agricole. À cette fonction, s’ajoute la présidence de la caisse de Groupama de Moutier-Rozeille et de Sainte-Feyre-la-Montagne et la vice-présidence de l’ACCA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2090 | juin 2016

Dernier numéro
N° 2090 | juin 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui