La Creuse Agricole 01 septembre 2016 à 08h00 | Par Laurence Sagot

Préparer les béliers pour les luttes d’automne

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux mois de flushing pour les béliers.
Deux mois de flushing pour les béliers. - © Ciirpo

Contrairement aux brebis, la période de préparation à la lutte des béliers est bien supérieure à trois semaines. En effet, la durée de fabrication des spermatozoïdes étant de 60 jours, le flushing doit démarrer au moins deux mois avant le début des luttes. Les besoins en énergie des mâles sont alors à majorer de 15 à 20 %. Ceux en azote restent par contre inchangés et seule la part de céréales doit être augmentée. Une note d’état corporel de 3 sur une échelle de 0 à 5 (de très maigre à très gras) est recommandée à la mise en lutte. Les béliers trop maigres saillissent peu.
Si les béliers sont conduits en bergerie, un apport de 200 g de céréales par jour en supplément de la ration de base est alors conseillé deux mois avant la mise à la reproduction. Une cure de vitamines AD3E réalisée au cours de cette période, peu onéreuse, peut améliorer les capacités de reproduction des mâles.

Un bélier pour 40 brebis
Si les béliers sont à l’herbe, une complémentation en céréales est également préconisée. Avec de l’herbe feuillue, elle peut être limitée à 500 g par jour. Si l’herbe est de qualité moyenne, distribuer alors 700 g par jour. D’autre part, un déparasitage est indispensable.
Pour assurer fertilité et prolificité sur les brebis, le ratio d’un bélier pour 40 à 50 brebis adultes pour des luttes d’automne et 1 bélier pour 20 à 25 agnelles est à respecter. Enfin, il est utile de vérifier le bon état de marche des béliers avant la mise en lutte. Des vidéos disponibles sur les deux sites www.inn-ovin.fr et www.idele.fr vous expliquent les gestes à réaliser ainsi que la grille de notation de l’état corporel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2140 | juin 2017

Dernier numéro
N° 2140 | juin 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui