La Creuse Agricole 24 mars 2014 à 08h00 | Par P. Dumont

Ovins - Les éleveurs ovins font le point sur les dossiers d’actualité

Réforme de la PAC, identification électronique, conjoncture, les organisations départementales ovines du Limousin ont fait le tour de l’actualité le 13 mars à Guéret où elles avaient convié la FNO à leur assemblée générale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Bataille de la FDO 23 (à droite) avait invité Maurice Huet de la FNO à participer aux travaux de l’assemblée.
Michel Bataille de la FDO 23 (à droite) avait invité Maurice Huet de la FNO à participer aux travaux de l’assemblée. - © La Creuse agricole et rurale

L’année 2014 commence sous de bons auspices pour la filière ovine limousine. Il va cependant falloir garder un œil sur les derniers arbitrages de la PAC qui vont être pris dans les semaines à venir. C’est en substance le constat qui a été fait par les responsables régionaux le 13 mars à Guéret. En introduction, Amélie Villette de la FNO a dévoilé les chiffres de conjoncture du premier trimestre 2014. Fin février, le cours de l’agneau s’établissait à 5,91 euros, soit +8 % par rapport au début 2013. Dans le même temps, les charges étaient en recul. Le prix de l’aliment et celui de l’énergie notamment chutent de 8 % et 3 % en janvier1. Du côté des abattages, ils baissent légèrement en janvier : -1 % en têtes et -3 % en téc2. Les abattages de réforme progressent eux de 5 % en têtes et 6 % en téc. Les importations ont reculé de 3 % en 2013. Les achats en viande d’agneau des ménages restent stables. Hors de nos frontières, les cours se portent bien au Royaume-Uni et en Irlande. En Nouvelle-Zélande, la production recule de 18 % en janvier1 du fait de la mauvaise campagne 2013 et les exportations se tournent massivement vers l’Asie. La production de viande ovine au Royaume-Uni reste stable. Une chute des importations et des exportations britanniques a été observée en fin d’année. En Limousin, après une année 2013 favorable, 2014 démarre doucement avec des volumes assez faibles. Les cours continuent de grimper, soutenus par l’offre réduite. Le décrochage des prix observé au niveau national en janvier n’a pas eu lieu. Globalement, les éleveurs restent optimistes.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 21 mars 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2111 | décembre 2016

Dernier numéro
N° 2111 | décembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui