La Creuse Agricole 21 octobre 2015 à 08h00 | Par S. Chatenet

« Miimosa, une brique supplémentaire pour les nouveaux installés »

Jeunes agriculteurs a scellé officiellement, mercredi au Sommet, son partenariat avec Miimosa, la première plate-forme de financement participatif exclusivement dédiée aux acteurs de l'agriculture et de l'alimentation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thomas Diemer (à gauche) et Florian Breton ont souligné que 55 % des porteurs de projets soutenus par la plate-forme ont moins de 40 ans, tandis que 35 % des projets accompagnés figurent dans la catégorie « élevage ».
Thomas Diemer (à gauche) et Florian Breton ont souligné que 55 % des porteurs de projets soutenus par la plate-forme ont moins de 40 ans, tandis que 35 % des projets accompagnés figurent dans la catégorie « élevage ». - © S. Chatenet

Au-delà d'apporter un soutien au financement de projets, Miimosa est un espace d'expression, d'échange, de partage et de solidarité entre une communauté de citoyens-contributeurs et les acteurs de ces secteurs. À travers la personnalisation du financement, Miimosa a pour objectif de promouvoir les territoires, la ruralité et des valeurs, plaçant l'humain au coeur des enjeux. « Miimosa, c'est une brique financière supplémentaire pour les nouveaux installés », explique Jérémy Decerle, vice-président de Jeunes agriculteurs en charge de l'installation et de la transmission.
Ce dispositif s'inscrit effectivement très bien dans le concept de « mur bancaire » qu'a lancé le syndicat jeune dans ses rapports d'orientation de 2011 et de 2012. L'objectif : trouver des nouveaux modes de financement de l'installation pour compléter les aides nationales et lever les freins financiers au moment de l'installation.

Objectif : 700 projets
« Nous espérons que de nombreuses personnes viendront soutenir les projets des jeunes installés qui passeront par Miimosa », souligne Thomas Diemer, président des Jeunes agriculteurs. Et d'estimer que ce nouvel outil « doit devenir une véritable opportunité pour Jeunes Agriculteurs et pour tous les futurs installés ».
« Soutenir l'installation de jeunes agriculteurs, c'est soutenir une alimentation de qualité et diversifiée. L'installation est un enjeu sociétal qui doit être défendu par tous », conclut Jérémy Decerle.
En 2015, la plate-forme a récolté 375 000 euros pour financer 90 projets. « Nous avons dépassé nos objectifs. Pour 2016, nous ambitionnons d'aider près de 700 porteurs de projets », explique Florian Breton, fondateur de Miimosa.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2095 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2095 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui