La Creuse Agricole 01 juin 2013 à 10h34 | Par Guillaume Demichel

Manifestation nationale - Le Limousin se montrera à Paris

FNSEA et JA à Paris le 23 juin prochain : Bruno Gausson et Fabien Romanet témoignent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bruno Gausson, président de la FRSEA Limousin et Fabien Romanet, président de JA Limousin.
Bruno Gausson, président de la FRSEA Limousin et Fabien Romanet, président de JA Limousin. - © La Creuse agricole et rurale

Les actions syndicales FNSEA/JA, organisées dernièrement dans bon nombre de préfectures régionales ont montré que la profession attend beaucoup des décisions qui se prendront prochainement à l’échelle européenne. Plus que jamais au cœur des préoccupations des agriculteurs limousins, l’élevage est le cheval de bataille sur lequel s’appuieront les représentants syndicaux lors du rassemblement national qui se tiendra à Paris le 23 juin prochain. Une action de sensibilisation, voulue par la FNSEA et les JA et qui sera portée par les tous les représentants locaux.
Redonner du revenu, contrecarrer les exigences exorbitantes sur les contraintes des charges économiques, sociales, fiscales et environnementales, gagner en compétitivité, relancer l’agriculture et redonner l’espérance aux jeunes et futurs éleveurs tels sont les messages que porteront à la capitale les représentants limousins, Bruno Gausson (FRSEA) et Fabien Romanet (JA).
« Nous sommes dans une période stratégique pour tous nos élevages allaitants, laitiers, etc. La prise en compte de nos problématiques et la revalorisation de nos soutiens au travers de la PAC est déterminante pour l’avenir de nos productions.  Il y a aujourd’hui une trop grande désaffection pour le métier d’éleveur à cause du temps de travail et de la non-reconnaissance de notre métier, que ce soit en termes d’image ou de revenu. Certains de nos collègues, lorsqu’ils le peuvent, abandonnent déjà l’élevage au profit des cultures végétales plus rémunératrices et avec moins d’astreintes. Nous voulons vivre de notre métier et aussi pouvoir payer des salariés pour réduire nos contraintes. Cette action de sensibilisation à Paris doit faire passer un message fort pour le maintien de toutes nos filières d’élevage », confie Bruno Gausson.
« Nous sortons juste d’un grand débat sur l’installation et ce rendez-vous à Paris est l’aboutissement de tout ce qui se fait au niveau régional à travers toutes nos filières. Les jeunes et futurs éleveurs qui ont le projet de s’installer ou de maintenir leur production d’élevage attendent des réponses à l’issue de cette action qui doit être une véritable vitrine de l’élevage, toutes filières confondues », ajoute Fabien Romanet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2111 | décembre 2016

Dernier numéro
N° 2111 | décembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui