La Creuse Agricole 15 février 2012 à 09h33 | Par A.M.

Limousine - Vente Espoirs : Un nouveau record

La demande et les cours sont soutenus ce qui atteste de l’engouement autour des veaux qualifiés dans cette station.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Freud a pulvérisé le record pour la vente d'un Espoir.
Freud a pulvérisé le record pour la vente d'un Espoir. - © HBL

Pour la deuxième fois consécutive, les Espoirs avaient pris place dans le ring des ventes de Lanaud le mercredi 25 janvier. Cette vente a été ponctuée par un nouveau record pour le prix d’un veau qualifié Espoir. S’il n’est pas rare de voir, sur chaque série, un RJ s’envoler au-delà de la barre des 10 000 euros, cela ne s’est jamais vu pour un taureau Espoir. Freud a littéralement explosé le record. Ce veau, né à l’Earl Calmelly (12), a été adjugé à 16 200 euros pour 3 éleveurs charentais de l’organisation de producteurs Corali.
Freud est un veau exceptionnel qui a été qualifié Espoir et non RJ pour un petit défaut de race. Cependant ces index station donnent une étendue de son potentiel génétique : 110 en potentiel de croissance, 126 en développement squelettique, 116 en index de synthèse. C’est un fils d’Asterix (Espoir) et de Tache (RRE), elle-même fille de Manoir-MN (RRE VS). Au niveau morphologique, ses points forts sont légion : de la longueur, de la profondeur et un bassin très large et bien ouvert aux hanches, trochanters et ischions. Ajoutez à cela une belle culotte large et arrondie ainsi qu’une bonne épaisseur de dessus et vous obtiendrez un très bon veau de type mixte.
Ce veau a donc trusté l’attention mais il est à noter également la très belle enchère du Gaec Camus Huberson Roch (87) qui s’est porté acquéreur de Fanion à Jean-Luc Perrin (57) pour 7 000 euros. Ce veau de type mixte tardif se distingue par son développement squelettique (DSste : 123).
Pour en revenir aux chiffres, le pourcentage de vente est conforme à ce qui a été entrevu lors de la 1ère série avec 66 % des veaux vendus (31/47). La moyenne de prix quant à elle s’établit à 3 306 euros. Toutefois, en sortant la vente hors catégorie  de Freud, elle est de 2 876 euros soit une hausse de 10 % par rapport à la même vente de la précédente campagne. Les éleveurs haut-viennois se sont montrés très actifs avec une douzaine de veaux achetés. Un seul veau part à l’export, en Hollande.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 10 février 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2102 | septembre 2016

Dernier numéro
N° 2102 | septembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui