La Creuse Agricole 31 octobre 2017 à 08h00 | Par A.M.

Les limousines ont la cote

L’Assemblée Générale de la section Creuse du Herd-Book Limousin (HBL) s’est tenue le mardi 17 octobre à la salle de la mairie de Chéniers. Autour du Président de section, Daniel Peyrot, éleveur à Vallière, étaient présents, Jean-Philippe Brossillon, représentant le président national, David Delgoulet, chef de service, et David Beaudiment, inspecteur en charge de la zone.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CB

Chiffres clés
La section Creuse du HBL compte 103 adhérents sur la campagne 2016/2017, des effectifs en très légère baisse par rapport à la précédente campagne avec 5 démissions. À l’inverse l’effectif est stable avec 7 294 vaches cotisantes, ce qui place la Creuse au quatrième rang national. Le taux de cotisation est de 74 %. La section a fait certifier sur la campagne 730 mâles (-15 %) et 2 038 femelles (+5 %). Le total est de 2 768 animaux certifiés soit 12 % de l’activité nationale. Quant au pointage, il a porté sur 2 062 génisses contre 1 949 sur la campagne précédente. 185 femelles ont été qualifiées RR, et 43 RRE, soit respectivement 3 % et 1 % des vaches cotisantes. Du côté des mâles, 14 ont été qualifiés RR VS et 2 RRE VS. Les éleveurs de la section ont apporté 59 veaux à la Station Nationale de Qualification de Lanaud dont 24 ont été qualifiés Espoir et 26 RJ, soit un bon ratio de 52 % de RJ. Par ailleurs, les éleveurs originaires de la section se sont portés acquéreurs de 42 veaux à la Station de Lanaud : 26 Espoirs et 16 RJ, ce qui place la section à la troisième place nationale.

Exportations
Avec 2 357 pedigrees édités sur la campagne, on assiste à une nouvelle progression par rapport à la campagne 2015-2016 (+146). Bien qu’on se rapproche, les chiffres de 2007-2008 (2 966) ou de 2011-2012 (2 759) n’ont pas encore été rattrapés. Cette évolution montre néanmoins que, quand le sanitaire est en ordre, l’intérêt pour la génétique limousine est important. Les principaux importateurs de cette génétique à haute valeur ajoutée sont les espagnols avec 616 femelles et 129 mâles, les italiens (435 et 86), les roumains (229 et 23), les hongrois (117 et 13) et les polonais (109 et 62). Viennent ensuite les lituaniens, les turcs, les belges, les portugais, puis la Grande-Bretagne, le Luxembourg et les Pays-Bas.

Perspectives
Malgré un contexte qui demeure difficile, la section maintient la Creuse au premier plan national : des effectifs de vaches cotisantes stables (quatrième place nationale), une progression sur le nombre de vaches certifiés, une place de troisième acquéreur à la Station Nationale de Qualification de Lanaud. Les éleveurs ont également démontré leur dynamisme et leur investissement à l’interdépartemental de La Souterraine ainsi qu’au Concours Général Agricole où plusieurs élevages se sont particulièrement illustrés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2173 | février 2018

Dernier numéro
N° 2173 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui