La Creuse Agricole 04 mars 2016 à 08h00 | Par MR

Les GMS s’engagent

La FDSEA et JA 23 se sont réunis avec les GMS guérétoises jeudi 25 février à la Chambre d’Agriculture pour la deuxième table ronde.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MR

La première table ronde avait eu lieu la semaine précédente. Les GMS1 avaient expliqué aux représentants de la profession leur fonctionnement d’approvisionnement et après avoir débattu sur plusieurs points de la charte, l’ensemble des participants s’étaient donné rendez-vous la semaine suivante afin d’étudier au calme cet engagement.
Les enseignes ont tenu à rappeler qu’au niveau local elles pouvaient agir, alors qu’au niveau national elles n’avaient aucun pouvoir. Chaque partie avait travaillé de son côté sur la charte, et après discussion un accord a été trouvé sur la version finale de la charte.
La table ronde s’est finalisée par la signature de chacune des parties présentes de la charte d’engagement « pour soutenir l’élevage sur le territoire creusois ». Cette charte (voir encadré) n’est que le commencement d’un partenariat avec les GMS locales afin de mettre en place par la suite d’un groupe de travail et élaborer un accord pour rémunérer les producteurs en prenant en compte leur coût de production.
Les GMS signataires2 montrent ainsi leur engagement à vouloir « jouer le jeu » de la transparence.

 

1. Grandes et moyennes surfaces.
2. Carrefour Market de Guéret, Leclerc de Guéret et l’Intermarché d’Aubusson, Auzances, Bonnat, Felletin et Sainte-Feyre. Un rendez-vous va être pris avec le directeur de Carrefour à Guéret afin de lui présenter la version finale de la charte car il ne pouvait pas être présent lors de la table ronde du 25 février.

La Charte

Les acteurs de l’aval des filières s’engagent à :
- Se fournir pour tout ou partie de leur approvisionnement en produits issus des fermes creusoises.
- S’approvisionner auprès de fournisseurs qui rémunèrent les producteurs au coût de production de leurs produits
- Ne pas utiliser l’image du producteur sur des produits qui ne le concerne pas
- À conduire régulièrement des opérations de communication et de mise en avant de la qualité des produits de la région
- Demander la traçabilité maximale des produits et l’étendre à l’étiquetage lisible aux produits transformés
- Sur les rayons traditionnels bénéficiant d’approvisionnement local à ne pas pratiquer de promotion au détriment du prix producteur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2102 | septembre 2016

Dernier numéro
N° 2102 | septembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui