La Creuse Agricole 27 janvier 2015 à 08h00 | Par P. Dumont

L’INSEE dévoile les chiffres du recensement de la nouvelle région

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Insee

À l’occasion de la diffusion officielle des résultats du recensement 2012, l’INSEE Limousin a choisi de mettre en lumière les résultats de la nouvelle grande région Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes.
Avec 5,8 millions d’habitants en 2012 sur 1/7e du territoire français, le nouvel espace Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente constitue désormais la région la plus vaste de France. Mais elle est aussi la moins densément peuplée (69 hab/km² contre en moyenne 116 en France). Un habitant sur 5 de cette nouvelle région vit à Bordeaux. Limoges figure parmi les cinq aires urbaines comptant entre 200 000 et 300 000 habitants. Sur la période étudiée (2007-2012), la croissance démographique est légèrement supérieure à la moyenne nationale (0,6 % contre 0,5 %). C’est avant tout la conséquence d’un solde migratoire positif. En effet, 33 000 nouveaux habitants arrivent dans la région chaque année, hissant celle-ci en troisième position des régions les plus attractives de France. Ce solde migratoire, s’il est positif dans tous les départements de la nouvelle région, est cependant plus marqué dans les Landes et en Charente-Maritime et tout particulièrement dans les agglomérations de Bordeaux et La Rochelle. En revanche, cette croissance est pénalisée par le solde naturel qui atteint tout juste l’équilibre (+2 700 hab/an). En cause, le nombre de décès supérieur aux naissances dans de nombreux départements, parmi lesquels ceux du Limousin. Les nouveaux arrivants proviennent principalement du Nord et de l’Est de la France. Ce sont plutôt des jeunes de 20 à 30 ans et des jeunes retraités. Malgré ce renouveau, la population reste globalement âgée, 27 % des habitants ayant plus de 60 ans. À l’échelle de la région, les mouvements de population se dirigent surtout vers les grandes aires urbaines, même si le degré d’urbanisation reste globalement inférieur à celle observée au niveau national. Ces mouvements varient également selon l’âge des habitants. Ainsi, les jeunes ménages (25-40 ans) ont tendance à délaisser les centres villes pour rejoindre les communes périurbaines alors que les jeunes étudiants font le chemin inverse. À l’horizon 2014, les projections de l’INSEE confirment la tendance à la croissance de la population. Si le schéma actuel se poursuit, la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente pourrait gagner 1 million d’habitants. Ce qui n’aurait pas pour effet de rajeunir la population puisque la proportion des plus de 60 ans serait alors estimée à plus de 60 %.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2094 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2094 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui