La Creuse Agricole 19 octobre 2017 à 08h00 | Par A.M.

Indice des fermages 2017, -3,02 %

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Jusqu’en 2009, l’évolution du montant des fermages payés par les exploitants agricoles était régie par la loi du 2 janvier 1995 qui posait le principe d’une indexation des fermages sur l’évolution d’un indice des fermages départemental lui-même indexé sur la variation de différents revenus bruts d’entreprises agricoles (RBEA) calculés par le service statistiques du ministère de l’Agriculture.
La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010 réforme cette indexation en posant le principe d’un indice national unique des fermages. Il est composé pour 60 % de l’évolution du revenu brut d’entreprise agricole (RBEA) à l’hectare constaté sur le plan national au cours des cinq années précédentes et pour 40 % de l’évolution du niveau général des prix de l’année précédente.
L’évolution ainsi calculée est appliquée à l’indice arrêté pour l’année précédente exprimé en base 100 en 2009.
L’indice des fermages arrêté pour l’année 2011 était de 101,25 (soit +2,92 % par rapport à 2010), celui de 2012 de 103,95 (soit +2,67 % par rapport à 2011), celui de 2013 de 106,68 (soit +2,63 % par rapport à 2012), celui de 2014 de 108,30 (soit +1,52 % par rapport à 2013), celui de 2015 était de 110,05 (soit +1,61% par rapport à 2014), celui de 2016 était de 109,59 (soit -0,42 % par rapport à 2015). Celui de 2017 est de 106,28 (soit -3,02 % par rapport à 2016).
L’arrêté préfectoral 23‑2017‑09‑29‑001 du 29 septembre 2017, constate cet indice et sa variation et en tire les conséquences sur les différents minima et maxima applicables après consultation de la Commission Consultative Paritaire des Baux Ruraux réunie le 26 septembre 2017.

Arrêté n° 23-2017-09-29‑001 du 29 septembre 2017 constatant l’indice des fermages et sa variation pour l’année 2017
Le Préfet de la Creuse, Chevalier de la Légion d’Honneur, Chevalier dans l’ordre National du Mérite
VU le code rural et notamment l’article L 411‑11,
VU la loi n° 95‑2 du 2 janvier 1995 relative au prix des fermages,
VU l’arrêté n° 2009‑817 du 9 juillet 2009 déterminant la valeur locative des biens loués,
VU le décret n° 2010‑1126 du 27 septembre 2010 déterminant les modalités de calcul de l’indice national des fermages et de ses composantes,
VU l’arrêté du 19 juillet 2017 du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, constatant pour 2017 l’indice national des fermages,
VU l’arrêté n° 2010264‑08 du 21 septembre 2010 modifié fixant la composition de la commission consultative paritaire départementale des baux ruraux,
VU l’avis émis par la Commission consultative paritaire départementale des baux ruraux réunie le 26 septembre 2017,
Sur proposition de Monsieur le Secrétaire Général de la Préfecture de la Creuse.
Arrête
Article 1er. L’indice national des fermages applicable au département de la Creuse est constaté pour 2017 à la valeur de 106,28.
Cet indice est applicable pour les échéances annuelles du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018.
Article 2. La variation de cet indice par rapport à l’année précédente 2016 est de : -3,02 %.
Article 3. À compter du 1er octobre 2017 et jusqu’au 30 septembre 2018, pour la location des terres, les maxima et les minima sont fixés aux valeurs actualisées suivantes par hectatre et par an :
- Maxima : 175,19 euros
- Minima : 22,00 euros
Article 4. Les valeurs maximales et minimales de location des bâtiments d’exploitation à compter du 1er octobre 2017 et jusqu’au 30 septembre 2018 sont fixées aux valeurs actualisées suivantes par an :
- Pour les bâtiments d’exploitation traditionnels :
- Maxima : 701,07 euros
- Minima : 175,27 euros
- Pour les bâtiments d’exploitation et les installations présentant un caractère technique et fonctionnel élevé :
- Maxima : 3154,82 euros
- Minima : 175,27 euros
Article 5. Les valeurs maximales et minimales de location de la maison d’habitation sont fixées du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018 aux valeurs actualisées suivantes par an : (tableau ci-dessous)

Taille du logement* Prix minimum par m² Prix maximum par m²
0 à 100 m² 2,19 euros/mois 7,07 euros/mois
101 à 150 m² 2,19 euros/mois 5,97 euros/mois
À partir de 151 m² 2,19 euros/mois 4,90 euros/mois
* La taille du logement est déterminée selon la méthode de calcul de la Loi CARREZ décrite dans le décret n° 97-532 du 23 mai 1997 (J.O. du 29/05/1997)

Article 6. Monsieur le Secrétaire général de la préfecture de la Creuse et Monsieur le Directeur départemental des territoires sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au Recueil des Actes Administratifs du département.
Fait à Guéret, le 29 septembre 2017

Le Préfet
Philippe CHOPIN

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2159 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2159 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui