La Creuse Agricole 28 juillet 2013 à 00h00 | Par A.M.

GRASL - Le GRASL, 30 ans de sanitaire animal

Le Groupement Régional d’Action Sanitaire du Limousin a tenu, ce 12 juillet, à Limoges, sa 30e Assemblée Générale sous la présidence de Philippe Monteil.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© GDS Creuse)  © GDS Creuse  © GDS Creuse

Depuis 1983, le GRASL coordonne, au niveau de la région, les plans de prévention et de lutte contre les maladies mis en œuvre dans chaque département par les GDS et les vétérinaires. En 2013, pour ses 30 ans, le rôle du GRASL s’élargit avec la mise en place de la nouvelle gouvernance sanitaire.
Une situation de plus en plus favorable pour l’IBR
Pour l’IBR (cf. tableau), avec 1 820 nouveaux engagés, 2012 montre une augmentation de 14,5 % du nombre de cheptels engagés, grâce aux décisions des assemblées générales des GDS de Corrèze et de Haute-Vienne d’engagement collectif dans le programme de certification IBR (décision prise en 2004 en Creuse). En outre, on observe une progression des cheptels sous appellation (88 %) et une baisse des cheptels positifs (6 %). En France, au 31 mai 2012, le taux de cheptels certifiés était de 62 %. Pour le dossier de reconnaissance européenne, nous sommes en attente des modifications susceptibles d’être demandées par la Commission Européenne.
La paratuberculose, une nécessité économique, un assainissement en progression
Pour la paratuberculose, deux objectifs gouvernent la stratégie régionale : le dépistage et l’élimination des animaux infectés, la constitution d’un vivier d’animaux sains pour les échanges de reproducteurs. En 2012 (cf. tableau), 1 433 cheptels dont 69 nouveaux, se sont engagés contre 1 431 en 2011 avec une progression en plan d’assainissement. Le GRASL encourage tous les éleveurs confrontés à cette pathologie à mettre en place ce plan d’assainissement et chacun à toujours vérifier le statut du cheptel d’origine lors d’une introduction avec signature d’un billet de garantie conventionnelle. En mars 2012, s’est déroulée la 2e journée de coordination nationale paratuberculose animée par l’ANSES. 4 groupes de travail ont été constitués : matériaux de référence et outils de diagnostic, actualisation du référentiel ACERSA, paratuberculose chez les petits ruminants, impact économique chez les bovins. Le GRASL, en relation avec les 3 GDS départementaux, est présent au sein de ces groupes de travail. Un point d’étape va se dérouler à l’automne.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 26 juillet 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2095 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2095 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui