La Creuse Agricole 23 septembre 2015 à 08h00 | Par A.M.

Future grande région : les Chambres d'Agriculture accélèrent

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CDA 23

Les présidents des Chambres départementales et régionales d'agriculture d'Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes avancent à un rythme soutenu vers la mise en place effective de la future Chambre régionale d'agriculture ALPC. Ils se sont réunis une nouvelle fois à Limoges début septembre afin de poursuivre la construction de l'organisation de l'institution et élaborer leur contribution au projet régional agricole de la grande région.
Après s'être rencontrés à Périgueux et à La Rochelle, les présidents, avec la réunion de Limoges, sont entrés dans le vif du sujet en axant leur travail sur :
- la fusion des trois Chambres régionales ;
- la mise en place de l'organisation professionnelle ;
- l'élaboration du projet politique agricole ALPC porté par les Chambres d'agriculture ;
- la préparation de la session d'installation de la nouvelle Chambre régionale qui se tiendra à Périgueux.
« La création de la nouvelle Chambre régionale est conduite par les 12 Chambres départementales »
Cette approche collective vise :
- d'une part, à maintenir la proximité avec les exploitants agricoles, les élus et les partenaires locaux afin de permettre à tous les territoires via leur Chambre départementale d'être représentés et participer activement aux décisions politiques de leur région ;
- et, d'autre part, à optimiser l'efficacité et la pertinence des actions menées dans le cadre du développement agricole à l'échelle de la future grande région.
À cet effet, il a d'ores et déjà été acté que l'année 2016 serait une année de transition. Elle sera donc consacrée à la mise en oeuvre du projet collectif des Chambres d'agriculture et à la mise en place opérationnelle de la nouvelle instance consulaire.
Concernant l'organisation administrative, les décisions prises vont dans le sens de maintenir les emplois et les compétences et de prendre en compte l'existant. Un accompagnement des salariés sera proposé pour conduire les changements organisationnels.
Il a également été acté que le siège social sera basé, selon le Code rural, dans la capitale administrative régionale.

« Une organisation qui conforte et renforce l'ancrage des Chambres d'agriculture dans les territoires »
Malgré la rapidité de la réforme, les Chambres d'agriculture ont fait preuve de réactivité pour engager et conduire ce chantier. Considérant la nouvelle dimension de la région et le nombre de départements, les élus réfléchissent à de nouvelles modalités d'organisation. Désormais, il reste un mois et demi pour construire la nouvelle équipe professionnelle. Unanimement, le souhait des élus est que tous les Présidents de Chambres départementales soient Membres de ce nouvel exécutif.

« Les Chambres d'agriculture présenteront leurs ambitions de politique agricole pour la grande région lors d'une session d'installation qui sera tenue à la sortie des décrets »
Les élus continuent donc de travailler sur leur projet de politique agricole pour cette grande région. Celui-ci affichera les ambitions des Chambres d'agriculture et invitera la future collectivité régionale à des partenariats étroits. Ce projet politique servira aussi de support visant à mettre l'agriculteur et ses enjeux au coeur de la prochaine campagne électorale régionale.
Ce projet politique sera présenté lors de la session d'installation de la nouvelle Chambre régionale d'agriculture Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes qui aura lieu à Périgueux et dont la date est suspendue à la sortie des décrets et ordonnances qui tarde.

« Des discussions qui laissent la place à l'actualité agricole forte »
En parallèle de l'immense chantier que constitue la création de la nouvelle Chambre d'agriculture Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, les 12 présidents ont pu échanger sur la crise agricole à laquelle sont confrontés les agriculteurs français et particulièrement ceux de la nouvelle région (prix des produits agricoles, sécheresse, irrigation, contraintes et normes réglementaires, complexification administrative, enjeux sur les maîtrises des charges et des prix de revient, etc...). Cette actualité forte sera celle de la nouvelle équipe qui se mettra en place et d'ores et déjà, les points de vue professionnels convergent. La Chambre régionale d'agriculture ALPC, qui représentera la première région agricole d'Europe, sera donc effectivement un interlocuteur de poids dans les questions agricoles régionales et nationales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2091 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2091 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui