La Creuse Agricole 31 mars 2015 à 08h00 | Par A.M.

Former un apprenti sur son exploitation, pourquoi pas vous ?

En Creuse, chaque année, 90 jeunes sont formés aux métiers de l’agriculture, de la forêt et des travaux paysagers grâce au dispositif de formation par alternance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CDA 85

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail qui est conclu avec l’employeur.
L’apprenti(e) bénéficie d’un statut de salarié à part entière (salaire, couverture sociale, congés, retraite, complémentaire de santé,…). Le contrat de travail concerne les jeunes âgés de 15 à 25 ans révolus. Une période d’essai est fixée pour deux mois.

Conditions
Les conditions actuelles à remplir pour être maître d’apprentissage sont très souples :
- Être titulaire d’un diplôme ou titre au moins égal à celui préparé par le jeune et relevant du même domaine professionnel +2 ans d’expérience professionnelle en relation avec la qualification envisagée par le jeune.
- Sans titre ou diplôme, il faut justifier de 3 ans d’expérience professionnelle en relation avec la qualification envisagée par le jeune

Grille des salaires
Elle varie de 25 % à 78 % du SMIC, elle tient compte de l’âge et de l’ancienneté de l’apprenti(e).

Formalités
Les formalités administratives réduites à leur plus simple expression :
- Le contrat d’apprentissage : L’employeur, l’apprenti (et son représentant légal s’il est mineur) doivent signer un contrat d’apprentissage dont l’enregistrement est confié à la chambre d’Agriculture.
- Transmettre à la MSA la déclaration préalable à l’embauche dans les 48 heures qui précèdent l’arrivée dans l’entreprise.
- La visite médicale d’embauche : la médecine du travail délivrera une fiche médicale d’aptitude.
- Pour les apprentis mineurs, établir auprès de la Direccte la demande de dérogation à l’interdiction d’affecter des jeunes à des travaux réglementés.

Des incitations fiscales et financières pour l’employeur
- Le crédit d’impôt : 1 600 euros la première année de contrat et par apprenti présent dans l’entreprise sur une durée minimum de 6 mois.
- Les aides versées par le Conseil régional du Limousin
- L’aide au recrutement d’un apprenti, 1 000 euros versés sous conditions :
- Ne pas avoir d’apprenti dans l’entreprise au 1er janvier 2014
ou
- Embaucher un apprenti supplémentaire au 1er septembre 2015.
- Le soutien à l’effort de formation 1 000 euros, versés à la fin de chaque année de cycle de formation, après la confirmation de l’assiduité de l’apprenti par le Centre de formation des apprentis.
Il existe des majoration complémentaires : L’exonération des cotisations sociales : pour les entreprises inscrites au Répertoire des Métiers ou au Centre de Formalité des Entreprises ou celles employant moins de 11 salariés, il est prévu une exonération TOTALE des cotisations patronales et salariales. Toutefois, les employeurs restent soumis aux cotisations d’accident du travail, de maladie professionnelle et de retraite.

Coût horaire d’un apprenti
- Pour un apprenti en formation CAPA, la durée de formation est de 24 mois, la première année l’apprenti sera rémunéré à 25 % du SMIC et 37 % la deuxième année. En général, ces apprentis sont mineurs.
- Durant la formation, le planning de l’alternance prévoit pour le jeune 70 % environ de son temps en entreprise et 30 % en formation au CFA.
- Il travaille donc 2 550 heures sur votre exploitation pour un coût total de 11 260 euros. Votre apprenti aura donc un prix de revient horaire de 4,42 euros. À ce tarif, il faut bien sûr enlever les aides diverses auxquelles vous pouvez prétendre.

Un guide complet de l’apprentissage est à votre disposition, n’hésitez pas à le demander.
Pour l’obtenir, vous pouvez contacter Patrick Le Goux chargé d’apprentissage à la chambre d’Agriculture au : 05 55 61 50 12, ainsi que le CFA d’Ahun au 05 55 81 48 91 ou la FDSEA 23 au 05 55 41 71 32.
La Chambre d’agriculture reste à votre disposition pour vous accompagner dans la réalisation de votre contrat d’apprentissage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2085 | mai 2016

Dernier numéro
N° 2085 | mai 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui