La Creuse Agricole 06 mars 2016 à 08h00 | Par ND

Entre régionalisation et crise agricole

Session de la Chambre d’Agriculture de la Creuse

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Phillipe Viollet, président de la Chambre d’agriculture de la Creuse, et Dominique Graciet, président de la Chambre régionale.
Jean-Phillipe Viollet, président de la Chambre d’agriculture de la Creuse, et Dominique Graciet, président de la Chambre régionale. - © HC

C’est en présence du Préfet de la Creuse Philippe Chopin, de Nicolas Simonet, vice-président du Conseil départemental en charge de l’agriculture et de Dominique Graciet, président de la CRA ALPC* que s’est déroulée la dernière Session de la Chambre d’Agriculture de la Creuse à Guéret, le 25 février 2016.
Dominique Graciet, dernièrement élu en qualité de président de la CRA grande région, a débuté la séance en remerciant les participants pour l’accueil qui lui a été réservé en Creuse.
Tout en saluant la cohésion entre les différentes structures du département pour  leur volonté de renforcer la place de l’agriculture et de l’agroalimentaire creusoise au sein de ce nouveau découpage régional, il a souligné, par ailleurs, les modèles très différents qui cohabitent dorénavant au sein de ce grand territoire.
Pour lui, il sera nécessaire de « capitaliser sur le positif de chacun et surtout ne pas se focaliser sur les différences ». Dans le cadre de son mandat, il souhaite, par ailleurs, tout mettre en oeuvre pour aider à un retour à une situation normale en termes de prix et travailler fortement sur l’organisation des filières.
Selon lui, « les aides ne pourront jamais se substituer aux prix ». « Il faut reprendre les investissements mais ceux-ci ne pourront se faire sans l’économie … c’est la quadrature du cercle ! » affirme-t-il avant de conclure son intervention en revenant sur le sujet de la Régionalisation : « Faire travailler de concert 12 Chambres, en optimisant l’organisation pour apporter le meilleur conseil aux agriculteurs est un challenge très motivant et je ne doute pas de notre réussite ! »
Diverses interventions musclées des élus de la Chambre d’Agriculture de la Creuse portant sur les crises économiques, climatiques, sanitaires et administratives, que traverse le secteur, ont ensuite été adressées aux représentants de l’État et des Collectivités territoriales.
Le Préfet a tenté d’apaiser les rancœurs en rappelant l’implication du gouvernement pour répondre au mieux aux différentes problématiques (sécheresse, chute des cours, FCO, changement des règles PAC, etc). Après avoir abordé entre autres, les divers financements accordés, tels que le plan de soutien à l’élevage, le réabondement du FAC, les remises et exonérations d’impôts directs, le travail mené pour l’obtention de la reconnaissance totale de la Creuse en calamités agricoles, les aides fléchées sur la FCO, etc. il a informé les participants que, malgré les retards pris en termes de paiements des aides, le gouvernement cherchait des solutions afin que l’ensemble des soutiens soient soldés en juin 2016. Il a ensuite conclu en saluant « La profession agricole qui souffre mais qui continue à exercer son métier avec dignité »
Quant à Nicolas Simonet, représentant le Conseil départemental, il a détaillé, les actions menées en matière de financement des dossiers agricoles d’ordre conjoncturels ou structurels (installation, aides au renouvellement de prairies, …). Il a toutefois rappelé que celles-ci s’inscrivent dans le cadre d’un budget qui se réduit « comme peau de chagrin ! », mais a, malgré tout, réaffirmé que les élus du Conseil départemental ont à cœur de soutenir l’agriculture de la Creuse, qui est un pan économique très important pour ce département !
La venue de Dominique Graciet à cette Session Chambre a aussi été l’occasion de mettre en avant l’élevage bovin et ovin en Creuse qui reste le département le plus spécialisé de cette grande région. Line Dauphin, en charge du Service élevage de la Chambre d’agriculture a ainsi présenté les travaux et les résultats menés sur le département. Par exemple, l’action « Herbe et Fourrages », développée en Limousin depuis plusieurs années et qui permet d’accroître l’autonomie alimentaire des exploitations creusoises a ainsi été abordée. Line Dauphin a également présenté une autre action portant sur les tableaux de bord économiques réalisés trimestriellement en collaboration avec Interbev Limousin. Xavier Nicolle, directeur de cette dernière structure, participait également et est intervenu afin de présenter la filière et les actions menées en termes de promotion de la viande limousine. Cette présentation très complète sur l’élevage a permis de faire reconnaître l’ensemble des compétences développées tant par les éleveurs que par l’ensemble des structures qui œuvrent pour cette production. Les élus misent ainsi sur la reconnaissance de l’élevage Creusois, comme pôle d’excellence au sein de cette nouvelle région. En ce sens, ils ont proposé au nouveau président de la Chambre régionale ALPC de porter à connaissance les actions présentées aux autres établissements Chambres départementales de la nouvelle région afin de les aider à les décliner si besoin.

 

* CRA ALPC : Chambre Régionale d’Agriculture Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2112 | décembre 2016

Dernier numéro
N° 2112 | décembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui