La Creuse Agricole 26 juillet 2012 à 21h13 | Par A.M.

Creuse - Une réunion pour faire le point sur l’équarrissage

La Chambre d’Agriculture a organisé, le 2 juillet dernier, une rencontre avec les Organisations Professionnelles Agricoles, l’administration et les collectivités territoriales pour faire le point sur l’équarrissage dans notre département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Chambre d’Agriculture s’est vue dans l’obligation de collecter la CVO (Contribution volontaire obligatoire) Équarrissage depuis 2009 en raison d’un désengagement de l’État.
Dorénavant la Chambre d’Agriculture rencontre régulièrement les représentants de SIFDDA qui assure la collecte des animaux morts en Creuse.

Les demandes d’enlèvements
En Creuse, la collecte des animaux morts est réalisée à partir de 2 centres : Dun-le-Palestel et Bayet (03).
Les éleveurs demandent l’enlèvement des animaux morts en appelant l’audiotel : 0891 700 102. Ce mode de contact est à privilégier. La permanence téléphonique est réservée aux appels de nouveaux éleveurs, lors d’une demande d’enlèvement sur un nouveau site ou pour l’enlèvement de cadavre d’équin. La permanence est accessible de 10 à 12 heures du lundi au vendredi.
Contact à Dun-le-Palestel : Tél. 05 55 89 04 31. À Bayet : Tél. 04 70 45 36 49.

Les délais de collectes des animaux morts
La réglementation a fixé un délai réglementaire de collecte de 2 jours francs. Le délai se calcule à partir du lendemain de la demande. Les week-end et les jours fériés sont décomptés du calcul du délai. Pour une demande effectuée après 18h30, le délai commence le surlendemain à 0 H.
Le Chambre d’Agriculture réceptionne un certain nombre de réclamations et retranscrit ces demandes auprès des services de la SIFDDA.
Lorsqu’un animal meurt alors qu’un premier cadavre n’est pas encore enlevé, il n’est pas nécessaire de rappeler l’équarrissage. Les chauffeurs ont pour consigne de ramasser tous les animaux d’élevage morts présents sur le site d’enlèvement. Ils rajouteront le numéro de l’animal sur le bon d’équarrissage laissé dans l’élevage.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 20 juillet 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2098 | septembre 2016

Dernier numéro
N° 2098 | septembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui