La Creuse Agricole 16 juin 2013 à 00h00 | Par MH

Coopérative - Travailler pour inverser la tendance

Un résultat négatif mais une volonté claire de travailler pour l’intérêt collectif des adhérents bovins et ovins du département ont été les messages délivrés aux adhérents Celmar lors de l’Assemblée Générale de la coopérative.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © La Creuse agricole et rurale

Malgré un résultat financier négatif dû aux problèmes rencontrés avec sa société hollandaise, Celmar affiche une volonté déterminée de travailler pour l’intérêt collectif. Que ce soit en production bovine mais également en production ovine, la coopérative a réaffirmé lors de son Assemblée Générale le 5 juin dernier et par la voix de son président, Jean-Baptiste Moreau, la nécessité d’œuvrer aux côtés des éleveurs non seulement pour que le prix des animaux augmentent mais également pour que les coûts de production baissent. Dans un contexte mondial structurellement déficitaire en viande bovine, le président s’inquiète de voir la production bovine prendre le chemin de la production ovine. Et si la situation a permis d’inverser le rapport de force au sein de la filière, il est le signe indéniable de l’étiolage du nombre de vaches. Éviter l’hémorragie en bovins et relancer la production ovine seront les missions de la coopérative sostranienne. En effet, les abattages d’ovins à l’abattoir de Montmorillon dans lequel Celmar a fait le choix d’investir, sont en baisse en ce début 2013 alors même que ces abattages contribuent à l’équilibrage de l’activité globale de l’abattoir et en complément de ceux des bovins. Pour que la dynamique retrouve un nouveau souffle, il faudra poursuivre voire développer les animations en magasins et boucheries pour la promotion de la viande bovine, schéma que Celmar souhaiterait développer pour la partie ovine. Il faudra aussi travailler afin d’utiliser au mieux l’outil créé en partenariat avec l’Institut de l’Élevage et les Chambres d’agriculture pour baisser les coûts de production. Ce sont entre autres quelques-unes des tâches que le Conseil d’Administration pour partie renouvelée aura à gérer, conseil rajeuni avec l’arrivée de nouveaux administrateurs et administrateurs stagiaires. Mais « toutes les bonnes volontés et les idées sont les bienvenues pour travailler dans l’intérêt de tous les adhérents », comme a tenu à le souligner Jean-Baptiste Moreau.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2094 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2094 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui