La Creuse Agricole 18 juillet 2012 à 10h04 | Par P. Dumont

Coop de France Limousin - Bassin méditerranéen, quelles opportunités pour la France ?

Après le bilan d’activité de l’année écoulée, Coop de France Limousin a profité de son assemblée générale pour élargir sa réflexion. Le thème choisi : «les enjeux agricoles et alimentaires du pourtour méditerranéen.»

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de son assemblée générale, Coop de France s’est interrogée sur le commerce avec le bassin méditerranéen.
Lors de son assemblée générale, Coop de France s’est interrogée sur le commerce avec le bassin méditerranéen. - © La Creuse agricole et rurale

Depuis plus d’un an, l’exportation vers les pays tiers a donné une bouffée d’oxygène à la filière bovine française. Pour mieux comprendre les enjeux et perspectives de ce marché, Coop de France Limousin a choisi de donner la parole à un expert. Sébastien Abis, analyste géopolitique au Centre international des hautes études agronomiques méditerranéen­nes (CIHEAM) a dépeint le contexte politique, agricole et  alimentaire des pays méditerranéens.

Retour sur 2011
Auparavant, Coop de France Limousin a fait le bilan de l’année 2011. Premier champ d’action abordé : l’environnement. Durant l’année, la coordination de la gestion des déchets s’est poursuivie avec des volumes de collecte en hausse. Une convention de partenariat a été signée avec Adivalor pour la mise en place d’un observatoire des coûts de collecte. Par ailleurs, Coop de France Limousin a reçu début 2102 une nouvelle habilitation pour l’organisation des formations préparatoires au Certiphyto. La structure a également mené des actions d’information sur les produits phytosanitaires. Du côté des CUMA, l’année a été marquée par le travail sur la distribution collective de fourrages et de concentrés, l’accompagnement des employeurs et la mise en place de formation sur la gouvernance. À signaler aussi, la mise à jour de l’application informatique de calcul des coûts de mécanisation. En 2011, Coop de France Limousin s’est également impliqué dans l’élaboration et le suivi des actions du nouveau contrat de progrès de la filière Fruits et Légumes ainsi que la gestion des dossiers filets paragrêle.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricle et rurale du 13 juillet 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2090 | juin 2016

Dernier numéro
N° 2090 | juin 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui