La Creuse Agricole 17 avril 2013 à 10h28 | Par Aurélien Legrand/Dr Didier Guérin

Clôture électrique permanente - Une solution pour tous les élevages

La clôture électrique permanente s’avère être le système le mieux adapté aux productions de notre département de par sa fiabilité, sa facilité de pose, son coût et encore d’autres points positifs favorisant sa mise en place.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © GDS Creuse

Pour de nombreuses raisons techniques, pratiques et économiques, la clôture électrique permanente représente une alternative très avantageuse par rapport au barbelé. Elle demande une technicité adaptée. Bien installée, la clôture électrique permanente dite à fil lisse se trouve être une des solutions les plus performantes pour éviter la sortie d’animaux des enclos (quelle que soit l’espèce) ou l’intrusion d’animaux étrangers au cheptel.
Plus pratique et plus économique que le barbelé, la clôture électrique s’avère aussi sûre et durable que celui-ci. Pour cela, il faut la traiter comme un «système» complet et attacher une attention particulière à certains points clés lors de la mise en place (voir encadré).

Un système à intégrer dans la gestion sanitaire de son troupeau
Un bon système de clôture permet, de limiter la divagation d’animaux d’élevage, l’intrusion d’animaux sauvages (notamment sangliers, cerfs, chevreuils), le mélange des cheptels et facilite la manipulation des lots. Autant de points bénéfiques, complétés par des atouts pratiques et économiques, qui font que nous promouvons son développement pour une meilleure réalisation de ses différentes missions sanitaires. La réussite de sa mise en place nécessite une connaissance technique avec un besoin de diffusion d’où notre demande d’implication de Farago Creuse dans cette action.

[...]
La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 12 avril 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2091 | juillet 2016

Dernier numéro
N° 2091 | juillet 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui