La Creuse Agricole 03 février 2015 à 08h00 | Par P. Dumont

Ce qui se dessine dans la future grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Le 20 janvier, les présidents des régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes se sont rencontrés à Poitiers. Ils ont évoqué les étapes à venir dans la création de la nouvelle grande région et les premiers projets communs. Ils se sont aussi voulus rassurants et enthousiastes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © HC

C'est une belle unité que les trois présidents de régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes ont souhaité afficher en début de semaine à l'issue de leur rencontre. Pour les trois élus, la réforme territoriale dans laquelle ils s'engagent est à n'en pas douter une « opportunité historique ». Aussi s'engagent-ils unis et avec « énergie » dans la réforme. L'année 2015 sera une période de rodage. Durant celle-ci les présidents promettent que tout sera mis en oeuvre pour assurer la continuité de l'action publique. L'organisation du nouvel espace régional devrait permettre à chacun de s'y retrouver. Gouvernance territoriale, dispositif d'information et de participation ouvert aux habitants et aux acteurs économiques et sociaux, services de proximité, les engagements des trois élus pour les mois à venir se veulent rassurants. L'objectif est de tirer parti des atouts et compétences de chacun.
Quatre grandes priorités se dégagent dès à présent au niveau de la grande région. Alain Rousset, Gérard Vandenbroucke et Jean-François Macaire ont fait le choix de porter leurs efforts sur la mobilité et notamment les TER et les actions liées aux LGV, le soutien et l'accompagnement des PME, l'aménagement et le développement numérique du territoire et enfin la transition énergétique dans le bâtiment et les transports.
D'un point de vue pratique, la nouvelle capitale sera Bordeaux et l'administration régionale sera répartie sur Bordeaux, Limoges et Poitiers. La nouvelle région suivra les dossiers et engagements pris par les régions qui la constituent comme par exemple la gestion des fonds européens et notamment les fonds FEADER qui finance le second pilier de la PAC.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2090 | juin 2016

Dernier numéro
N° 2090 | juin 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui