La Creuse Agricole 02 avril 2014 à 09h48 | Par A.M.

CCBE - Carton plein !

La section Reproducteurs Limousins de CCBE organisait,pour la deuxième année consécutive, une vente de printemps de jeunes taureaux inscrits au HBL de 12 à 20 mois le 14 mars 2014 sous la responsabilité des deux commerciaux Nicolas Chaulet et Régis Desfougères.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CCBE

En terme d’organisation, la section Reproducteurs Li­mou­sins avait édicté un cahier des charges draconien pour la sélection des animaux retenus. En effet, deux commissions de sélection des jeunes taureaux sont intervenues chez les sélectionneurs apporteurs. La première, composée des techniciens de la section Reproducteurs Limousins, est passée réaliser un premier tri parmi les animaux déclarés dès les premiers jours de janvier. Une seconde commission mixte éleveur-technicien est repassée dans les élevages retenus fin février afin d’agréer définitivement les animaux présentés à la vente. En moyenne, le rapport entre les taureaux déclarés et ceux retenus était de 1 sur 3.
Les commissions avaient pour mission de ne retenir que des jeunes taureaux à fort potentiel avec un bon compromis entre la morphologie, notamment la conformation, et le pedigree des ascendants (index, qualifications, potentiel de croissance, etc.) tout en mettant l’accent sur un critère essentiel : les facilités de naissance. En effet, les élevages s’agrandissant au détriment de la surveillance des vêlages, les acheteurs portent une attention particulière à ce critère. Enfin, les garanties sanitaires constituaient le juge de paix ultime des travaux de la commission.
Cette pression de sélection a permis de présenter un panel de 23 jeunes taureaux d’excellente qualité, provenant de 16 élevages sélectionneurs de CCBE.
La vente s’est déroulée devant un nombreux public d’éleveurs et d’acheteurs, malgré une météo généreuse plus propice aux travaux dans les champs, preuve que les éleveurs attachent un intérêt particulier à l’amélioration génétique de leur cheptel. La vente a connu une franche réussite puisque tous les taureaux ont trouvé preneur au prix moyen de 2 419 euros, sachant que cette année seul un taureau de plus de 16 mois était présent à cette vente. C’est la première fois depuis plus de 15 ans que les animaux sont commercialisés en totalité. Un rapide sondage réalisé parmi les clients en atteste. Tous ont loué l’effort de sélection opéré afin de leur proposer des reproducteurs correspondant à leurs attentes et encouragé les organisateurs à poursuivre dans cette voie.
Les acheteurs provenaient de 6 départements différents. Si la moitié (11) des jeunes taureaux commercialisés sont restés pour travailler dans la Creuse, les autres sont repartis dans l’Allier (3), dans la Vendée (5), dans l’Indre (2), dans le Cher (1), et dans la Haute-Saône (1).
Grâce à un tri précoce et sévère, cette vente a présenté des animaux de grande qualité, ce qui a permis de satisfaire les clients présents, y compris des sélectionneurs.
L’enchère record s’est élevée à 2 720 euros pour l’animal Husty né à l’EARL Clermontel de Lupersat. Ce magnifique jeune taureau est parti chez Eric Nore d’Évaux-les-Bains, sélectionneur à CCBE.
Félicitations également à Jean-Claude Menut, éleveur à Saint Christophe, dont l’élevage est passé au Herd-book Limousin récemment et dont les 2 veaux sont partis à plus de 2 600 euros. Ce résultat vient valider les orientations prises par ce « jeune éleveur », à savoir un recours très important à l’insémination artificielle, des animaux de type mixte viande et dressés dans les règles de l’art. Ces animaux sont parfaitement adaptés à la demande actuelle du marché.
La coopérative remercie l’ensemble des éleveurs de CCBE pour la qualité de leur travail, les acheteurs venus en nombre pour cette vente de printemps, ainsi que le personnel de CCBE pour leur collaboration, et vous donne rendez-vous pour sa prochaine vente d’automne à la mi septembre 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2097 | août 2016

Dernier numéro
N° 2097 | août 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui