La Creuse Agricole 01 août 2017 à 08h00 | Par A.M.

Une récolte de blé tendre française à 36,64 millions de tonnes

Du 19 au 21 juillet, Agritel a réalisé son sondage annuel auprès d’un large panel constitué des opérateurs de la filière pour établir l’estimation de la récolte de blé tendre française 20171. Un résultat exactement sur la moyenne de 2008 à 2015 avec l’avantage d’une qualité exceptionnelle dans l’ensemble qui favorisera la mise en marché.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agritel

« Agritel estime la récolte de blé tendre française à 36,64 millions de tonnes. Celle-ci, d’une très grande précocité, s’affiche exactement sur la moyenne 2008-2015, avec toutefois un rendement moyen national de 71,20 quintaux/hectare en retrait de -3,6 % par rapport à la moyenne de cette période », annonce Michel Portier, directeur général du groupe Agritel.

Une extrême hétérogénéité de rendements
Le maintien d’une surface très élevée en hausse de 3,6 % par rapport à la période de référence permet de compenser la chute de rendement. Cette dernière est la conséquence du déficit hydrique printanier avec toutefois de très fortes hétérogénéités. « Il est fréquent d’observer des écarts de rendements allant du simple au double au sein d’une même exploitation selon les types de sols et selon les précédents », précise Michel Portier, qui ajoute « les écarts sont aussi importants d’une région à l’autre selon les cumuls et la répartition de la pluviométrie ». Les régions Poitou-Charentes, Limousin, Picardie et Champagne-Ardennes sont particulièrement affectées par la baisse des rendements mais c’est la Lorraine qui souffre le plus avec une chute approchant les -20 %.

Une qualité de blé tendre exceptionnelle dans l’ensemble
Les conditions particulièrement chaudes et sèches de la fin de cycle auront permis d’atteindre sur une large partie du territoire de très hauts niveaux qualitatifs « Les poids spécifiques sont généralement élevés tandis que le cap des 12 % de protéines sera probablement dépassé cette année », détaille Michel Portier. Seules quelques poches très localisées de dégradation qualitative sont à déplorer suite aux pluies de début juillet.
« La qualité de la récolte 2017 permettra à la France de reconquérir les marchés perdus avec la médiocre récolte 2016 voire même d’en gagner de nouveaux sur un marché international qui s’annonce plus ouvert pour cette nouvelle campagne », déclare Michel Portier.

1 Sondage annuel réalisé par le cabinet Agritel auprès des opérateurs de la filière. Echantillon représentatif de plus de 75 % de la surface totale de blé tendre française. Entretiens réalisés entre le 19 et le 21 juillet 2017 sur l’ensemble du territoire national.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2146 | août 2017

Dernier numéro
N° 2146 | août 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui