La Creuse Agricole 25 février 2017 à 08h00 | Par AM/HC/MR

La Creuse en force au Salon

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jakarta et Nirvana, (© AM) Janita, à l'EARL Desassure, Chéniers. © AM Indécise, au Gaec Peyrot Françoise et Michèle, Vallière. © HC Joyeux, à Pascal Goulouzelle, Saint-Agnant-de-Versillat. © MR Joe, à Sébastien Dumignard, Azerables. © MR Jocker, au Gaec Lebourg, Maison-Feyne. © MR Les béliers du Gaec Roux, Lussat. © AM Emmy de la Chapelle, à Dominique Loulergue, Saint-Michel-de-Veisse. © HC Etoile de Forys, à Fabrice Gaumet, Saint-Chabrais. © DR

Comme chaque année, à la veille du Salon International de l'Agriculture et du Concours général Agricole, nous vous présentons les animaux en lice issus du département.

Bovins limousins
Concours le jeudi 2 mars de 9 h 30 à 13 h sur le grand ring (Hall 1).
Le Gaec Peyrot Françoise et Michel est un habitué du Salon. Depuis 2000, c'est la 7e fois qu'il présente un animal en compétition. Indécise est une vache de 3 ans et 1 060 kg, suitée de Michou, son premier veau d'à peine 5 mois. C'est une fille de Gabon, un Reproducteur Jeune passé par la station de Lanaud. Michou est lui le fils (par insémination artificielle) de Gwenole, Reproducteur Recommandé en monte naturelle. Comme 4 des 6 précédents animaux du Gaec présentés en concours, Indécise est née sur l'exploitation. Malgré ses nombreuses qualités, elle n'a pas pu participer au national Limousin 2016, le concours parisien sera donc une grande première.
Pour sa première participation au Salon de l'Agriculture, l'EARL Desassure de Chéniers présentera Janita, une très belle génisse de 27 mois, pesant pas moins de 920 kg. Née sur l'exploitation, Janita a déjà obtenu lors de précédents concours, un troisième prix au concours national Limousin à Poitiers en 2016 et un premier prix au concours départemental Limousin à la Souterraine.
Par ailleurs, David Desassure proposera à la vente aux enchères Blason Prestige organisé par Limousin Promotion, une vache répondant au nom d'Helga.
Pascal Goulouzelle est éleveur sélectionneur sur la commune de Saint-Agnant-de-Versillat. Installé depuis vingt-neuf ans avec ces 50 vaches, il participe pour la seconde fois au Concours Général Agricole du Salon de l'Agriculture à Paris. La première fois qu'il y a emmené un taureau remonte à 2007, c'était Ujoli-RJ dans la 4e section, mâles à fort développement musculaire. Après une bonne année de préparation c'est Joyeux, taureau de 3 ans pesant 1 310 kg que Pascal présentera dans la 2e section, mâles de 2 ans 6 mois à 3 ans 6 mois. Niveau palmarès, il a terminé à la 2e place à Poitiers. Pour Pascal, son taureau est un bon compromis autant au point de vue production, morphologie qu'au niveau caractère. Il répond aux orientations raciales d'aujourd'hui.
Sébastien Dumignard est éleveur sur la commune d'Azerables, installé depuis 1998 à la tête d'un troupeau de 110 vaches. Il fait de la sélection depuis 10 ans. Il s'est déjà rendu à Paris à deux reprises en 2011 et 2014 avec des vaches de boucherie. Cette année, il monte à la capitale avec Joe, un taureau de 2 ans qu'il a en co-propriété avec le Gaec de la Pierre Folle de Saint-Plantaire dans l'Indre. Deux autres de ces taureaux vont partir à la capitale mais pour se rendre au SIMA, à Villepinte. L'un des deux est porteur du gêne sans cornes et participera à la vente aux enchères Simbeef. Sébastien sera accompagné de sa fille, Lise qui s'occupe déjà chaque week-end de doucher et faire marcher les animaux qu'il présente en concours et de son petit-ami Lucas. Ils ne seront pas de trop pour soigner et surveiller tout ce beau monde. Lise et Lucas seront également présents au Salon pour représenter leur lycée au TNLA (voir page 5).
Le Gaec Lebourg, situé sur la commune de Maison-Feyne élève 250 vaches. C'est un habitué du Salon, il participait pour la première fois en 2006. 2017 est sa 7e participation, toujours avec des taureaux nés sur l'exploitation. Nouveauté cette année, leur taureau Jocker, du haut de ces 3 ans et 1 314 kg sera présenté par Cédric, l'un des fils du Gaec, qui est fraîchement installé depuis le début de l'année. « C'est son baptême » plaisante son frère Aurélien installé quant à lui depuis 2006. Ils présenteront également quatre animaux au SIMA. Une femelle sans cornes de l'année et trois mâles, deux concourront et le dernier taureau sans cornes participera aux enchères Simbeef.

Bovins charolais
Concours le jeudi 2 mars de 13 h à 16 h sur le grand ring (Hall 1).
L'élevage Verger Fabien et Antoine de Glénic présentera cette année au Salon de l'Agriculture, Jakarta, une vache suitée avec son veau Nirvana.
Cette vache de 25 mois, pesant pas moins de 1 060 kg a déjà palmarès très honorable. Première au concours national charolais à Magny-Cours en 2014, elle décroche, la même année, un prix d'honneur à Moulins et un premier prix au concours de Montluçon et de Boussac.
Elle a obtenu aussi un prix d'honneur à la Châtre, et les premiers prix au concours de Boussac et de Moulins en 2015, ainsi que le deuxième prix au concours national charolais à Cournon en 2016.

Ovins charmois
Concours le lundi 27 février de 16 h à 18 h sur le ring ovins (Hall 1).
Le Gaec Roux de Lussat présentera cette année au Concours Général Agricole 3 béliers, 3 brebis, et 3 agnelles. Un record pour cet élevage creusois qui fêtera sa 20e participation au Salon International de l'Agriculture.

Chevaux bretons
Concours le mardi 28 février de 10 h 30 à 13 h 45 sur la carrière équine (Hall 6).
Dominique Loulergue est un habitué du Salon où il venait déjà avec son père. Si d'habitude il vient plutôt avec des charolaises, cette année, c'est avec une pouliche bretonne, Emmy de la Chapelle, qu'il représentera le département. Emmy, 3 ans, se présentera en catégorie trait. Elle est l'une des 2 seules pouliches qui ne seront pas issues du berceau de la race. Côté palmarès, elle a déjà remporté un premier prix au concours départemental 2016 et encore un premier prix au concours de Cournon, lors du Sommet de l'élevage 2016. M. Loulergue a déjà présenté des pouliches bretonnes en 2011, 4e prix, et 2014, 3e prix.

Chevaux Percherons
Concours le mercredi 1er mars de 10 h 30 à 13 h 45 sur la carrière équine (Hall 6).
Etoile de Forys est née le 3 mai 2014. Elle a été première au départemental du Cher et troisième au Championnat de France au Haras du Pin avec 36 points. Elle a été dressée par Etienne Fouchez, professionnel à Avallon dans l'Yonne. Elle sortira deux fois par jour pendant le Salon dont une fois par jour en carrousel monté. Elle est sur l'exploitation de Fabrice Gaumet de Saint-Chabrais. C'est la première percheronne creusoise à monter au Salon.

En marge du concours, des ventes de vaches de boucherie auront lieu pour les races charolaise et limousine.
- En charolaises, le Gaec Duchier, de Nouhant, proposera 2 génisses sur les 9 mises en vente.
- En limousine, le Gaec du Mas et l'EARL Desassure proposeront chacun une vache sur les 10 mises en vente.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2131 | avril 2017

Dernier numéro
N° 2131 | avril 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui